Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la chrysalide de l’information au papillon du savoir

22 Novembre 2012, 14:40pm

Publié par Pib

A mi parcours du MOOC, je commence à me fatiguer de l’analyse du fonctionnement du MOOC, y compris de sa critique émergente, des considérations sur le connectivisme et autres théories de l’apprentissage, de la présentation continue d’outils et même de la structuration d’un EAP. Tout cela est intéressant, passionnant même et je ne boude pas mon plaisir mais quid du contenu ? Quid de l’apprentissage ? Quid du passage des informations à la construction du savoir ?

J’aimerais faire part de ma pratique itypayenne de mise en œuvre de différents stades de traitement de l’information : bookmarking / curation / appropriation de l’information / construction du savoir. Cette présentation apparaîtra peut-être fastidieuse à certains, trop centrée sur un mode d’apprentissage ou inutile à d’autres. Pour ceux-là, je vous en prie, continuez votre butinage de vraies fleurs du Web, il n’y aura pas fâcherie. Je fais appel à la sagacité de ceux qui restent, l’objet étant ici d’obtenir un retour critique sur une modeste pratique et réflexion sur celle-ci. Cela supposera de votre part de lire divers extraits de ma prose.

Aperçus, donc, sur quelques avatars de mon traitement de l’information, essentiellement à travers Diigo.

Au début, le bookmarking

J’ai commencé par stocker des signets, selon 3 niveaux :

- le simple enregistrement du lien, sans plus value, par ex. cet article sur la mise en plage d’un projet e-Learning

- le coupé collé d’extraits courts, pour repérer rapidement le contenu

- la présentation sèche du contenu, sous forme de simple indexation

L’objectif est ici simplement de retrouver rapidement des sources d’information, il n’y a aucun traitement de l’information.

Puis la curation

Suite à ITyPA, j’ai approfondi ma pratique en faisant un traitement de l’information par une synthèse plus ou moins longue du contenu selon deux logiques :

a) le coupé collé

- la reprise de simples extraits représentatifs

- la reprise de longs extraits, au risque du plagiat, pour un article de fonds (quelque peu anarchique, je le crains)

b) le résumé

- un résumé de longueur moyenne, pour un article « tout venant »

- un résumé long, pour un article de référence ou encore, cet autre résumé, par pure gourmandise, du fait du vif intérêt qu’il a suscité chez moi.

Et enfin la question de l'apprentissage

Si on examine cette pratique du point de vue de l’apprentissage (et non du stockage, de l’accès aux signets ou encore du partage), dans la curation sous forme de résumé, il y a une lecture plus approfondie des articles, une sélection des parties significatives et une mise en forme dans une logique de redocumentarisation. Ces opérations permettent la mémorisation à long terme et l’apprentissage, la mémoire pouvant être considérée comme constitutive de l’intelligence, selon Alain Lieury, de l’université de Rennes 1, grand spécialiste de la question.

Ceci me renvoie à mon article précédent, où je me suis rendu compte, en lisant la carte mentale d’Olivier Legrand, que la lecture d’une carte bien construite m’a placé en position de réception passive d’information. Alors que, quand je l’ai reprise pour élaborer la structure de ma veille / de mon EAP, la manipulation des données m’a permis de m’approprier fortement les informations. Le paradoxe est que, mieux elle est construite et lisible, moins elle permet d’apprentissage, surtout dans une optique d’ancrage à long terme.

Conclusion, la veille c’est bien, la curation c’est pas mal, la manipulation de l’information, c’est mieux pour apprendre.

Maintenant, c'est à vous

Maintenant, j’attends vos retours. Merci d’avance.

Commenter cet article

Mireille 29/11/2012 16:52

Oui, je fais souvent ce genre d'étude particulièrement depuis le 4 octobre. Finalement j'apprends ...
Avec une certaine satisfaction de vous lire aussi ... N'étant pas dans l'enseignement / formation, je fatigue aussi ... Probablement mon petit blog est trop "petit" car il reste un simple travail de scribe.
Blog aussi sur Over-blog (non premium).
Merci pour ce mot.

pib 30/11/2012 17:40

Bonjour, et merci pour le commentaire. Je ne trouve pas l'adresse de votre blog sur Itypa, pour y jeter un oeil ? A bientôt.